Diététicien(ne)

Même quand il n’est pas possible de s’alimenter normalement, des solutions existent pour un retour à domicile. Aux côtés des patients dès leur sortie de l’hôpital, le (la) diététicien(ne) coordonne le retour du patient à la maison dans ces cas bien spécifiques. Un métier de contact et de réassurance, pour un accompagnement complet et réussi.

Sur le terrain

Marine Ytournel, diététicienne

Nous prenons en charge le patient dans sa globalité.

En quoi consiste votre métier ?

J’interviens pour coordonner le retour du patient à son domicile. Je le rencontre dès sa sortie de l’hôpital. J’ai un rôle de réassurance essentiel : je suis là pour répondre à toutes ses questions. Je rencontre l’équipe médicale, mais aussi l’entourage.
C’est un métier dans lequel il est très important de savoir adapter son langage en fonction de nos interlocuteurs. Je passe ensuite le relais à mes autres collègues diététiciennes qui vont intervenir à domicile pour mettre en place le matériel et le dispositif de nutrition.

Qu’appréciez-vous dans votre métier ?

La dimension relationnelle, l’accompagnement global du patient. Lorsque j’arrive à le rassurer lui et sa famille, c’est très satisfaisant, je me sens utile.

« Intervenir à domicile est une autre façon d’exercer son métier. »

Quelles sont les principales qualités à avoir pour occuper ce poste ?

Avoir une très bonne maitrise technique de son métier car nous intervenons seules. Avoir le sens du contact, être empathique et savoir établir la confiance. Il est aussi indispensable d’avoir des qualités organisationnelles et faire preuve de souplesse.