Élivie partenaire des premières Journées nationales des maladies respiratoires

Publié le 14 octobre 2016 dans Évènements.

Les premières journées nationales des maladies respiratoires se tiennent à Lyon ces vendredi 14 et samedi 15 octobre. Cet événement, organisé par la Fédération Française des Associations et Amicales de malades, Insuffisants ou handicapés Respiratoires (FFAAIR), vise à mieux connaître les maladies respiratoires.

Pendant deux jours, le public est invité à rencontrer professionnels de santé et partenaires médicaux pour mieux comprendre les maladies respiratoires, leurs  traitements et les solutions possibles pour améliorer la qualité de vie des malades. Ces journées proposent plusieurs conférences et des ateliers sur des sujets comme le tabagisme, la BPCO, la pratique d’une activité physique adaptée, le traitement de l’apnée du sommeil…

Inscrite dans une démarche de collaboration avec l’ensemble des acteurs du système de santé, Élivie est partenaire de cette première édition. Ce sera l’occasion de présenter les solutions mises en œuvre par ses équipes pour la prise en charge des maladies respiratoires à domicile aux malades et à leur entourage.

Venez nous poser vos questions ! Rendez-vous au Château de Montchat, Place du Château, dans le 3e arrondissement de Lyon. Ouverture à partir de 9h vendredi 14 et samedi 15 octobre

> Consultez le programme des Journées nationales des maladies respiratoires 

 

Nos dernières actus

Elivie vous présente Matys, un enfant suivi pour son diabète

Découvrez notre nouvelle vidéo pédagogique à destination des patients.

Lire la suite

Elivie vous présente Linda, une jeune femme suivie pour son diabète

Découvrez notre nouvelle vidéo pédagogique à destination des patients.

Lire la suite

Elivie vous accompagne - Traitement de la maladie de PARKINSON

Découvrez notre série de vidéos pédagogiques à destination des patients.

Lire la suite

Elivie vous accompagne – Apnées du Sommeil – Traitement par PPC

Découvrez notre série de vidéos pédagogiques à destination des patients.

Lire la suite